Améliorer la santé

La Santé n’est pas qu’un mot.
La véritable Santé est aussi complexe que l’est l’être humain !
Etre en bonne santé signifie bien plus.
La Santé passe par une multitude de responsabilités de Soi : s’occuper de son corps, de la moralité de son esprit (de la nourriture mentale), d’une saine alimentation adaptée, d’une vie saine si possible au bon air, etc.

A propos du stress :

- à la page La lettre du mois , vous pourrez ainsi constater à quel point le stress peut avoir un impact négatif et important sur les fonctions digestives du corps humain, mais à quel point également nous pouvons améliorer ce stress en prenant soin d’avoir une nourriture appropriée.
 - dans les pages Tai Chi Chuan et Qi Gong , vous comprendrez pourquoi et comment ces pratiques physiques et énergétiques offrent une amélioration considérable de la santé et du stress.

Quand un individu a enfin compris à un moment de sa vie l’importance de ces choses, il s’occupera alors de sa personne et s’acheminera, petit à petit, vers la véritable santé, qui est un tout résultant d’une transformation profonde, où il peut vivre en bonne relation avec lui-même et avec les autres.
Et il évitera ainsi à la société dans laquelle il vit d’avoir à supporter le moins possible le poids des coûteuses interventions de la sécurité sociale.
C’est donc un service qu’il rend à lui-même et à la société.
La Chine, vu le nombre peu élevé de médecins par habitant, a donc cherché à préserver la santé de ses habitants, et à développer leur immunité naturelle en mettant en avant les techniques traditionnelles et fort anciennes de la M.T.C. (Médecine Traditionnelle Chinoise) dont sont issues le Tai Chi Chuan, le Qi Gong, la diététique chinoise, etc.

• Une citation des Alchimistes de nos régions :
« Ad accedendum ad caelum, terram fodere opportet »
(Il faut fouiller la terre pour accéder au ciel)

• Une citation de Tchouang-Tseu (Grand Sage de la Chine ancienne) :
« Chacun s'efforce d'apprendre ce qu'il ne connaît pas mais ne cherche pas à approfondir ce qu'il connaît déjà.
C'est de là que vient le grand désordre »