Que faut-il comprendre par Tai Chi Chuan - Développement Personnel - Méditation ?

 

Dans notre école, la pratique est d’abord essentiellement physique, basée sur les mouvements du corps, qui nous renvoient (heureusement !) des sensations corporelles réelles.

Il ne s’agit donc pas d’une pratique « intellectuelle », même si l’intellect est concerné.

Nous sommes donc simplement dans un état de réceptivité aux sensations très physiques des mouvements.

Ce qui, par ailleurs, répond à la définition de l’état méditatif, c’est-à-dire être simplement à l’écoute des multiples sensations et perceptions que le corps nous renvoye, en mouvement ou non, sans intervention de l’intellect.

La partie de nous qui constitue l’intellect est concernée par cette pratique, c’est la raison pour laquelle on parle également de « développement personnel ».

Car un jour nous nous apercevons que la prise de conscience de notre corps apporte des réponses à notre vie.

Depuis toujours, les anciens nous invitent à cela.

Ils ont développé des techniques corporelles et méditatives qui sont devenues absolument nécessaires à notre époque, où nous décollons sans cesse dans des techniques virtuelles, certes intéressantes, mais qui nous coupent de notre réalité physique.

Les fondateurs de l’asbl Vie & Mouvement ont donc pris l’option d’entrer en profondeur dans une technique corporelle de tradition (le Tai Chi Chuan) qui présente TOUS les aspects nécessaires, psychologiques, moraux, physiques,  pour venir en aide aux personnes à la recherche d’un mieux-être ; dans des buts humanitaires, philanthropiques, altruistes,  et dans le respect d’une démarche personnelle de l’individu.

Que le Tai Chi soit d’origine chinoise ajoute une certaine qualité et couleur particulière, mais en fait le Tai Chi, tout comme le Yoga, ou la danse, par exemple, concerne une seule et unique personne : votre corps, qui lui est universel.

Nous constatons que la plupart des gens méconnaissent la pratique du Tai Chi car il est trop souvent interprété comme une pratique un peu « Zen » ou « New-Age » ou encore « BCBG » !

Il est enseigné dans certains clubs, comme Art Martial ou comme sport, ce qui n’est pas forcément un mal en soi.

Mais nous désirons attirer l’attention sur la particularité de l’enseignement du Tai Chi dans l’asbl Vie & Mouvement.

De par leur passé comme travailleur social et leurs formations à la relation d’aide, les fondateurs de l’asbl Vie & Mouvement ont à cœur d’enseigner une pratique de développement personnel sur les plans à la fois psychique et physique, c’est-à-dire qui tient compte de l’individu dans sa globalité.

Dans la profondeur de la tradition de la pratique du Tai Chi Chuan nous retrouvons ces différents plans, sous forme de de travail énergétique.

Le Tai Chi Chuan faisant partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise, utilise les principes fondamentaux d’un travail sur les méridiens d’acupuncture permettant de débloquer progressivement l’énergie et ainsi les émotions, cause de ces blocages.

Ce qui fait de cette pratique un complément idéal à tout travail de relation d’aide, de psychothérapie, de psychanalyse, et bien entendu d’acupuncture.

Ces principes fondamentaux permettent également un réalignement progressif du squelette ainsi que des organes vitaux.

Ce qui en fait un complément idéal à tout travail ostéopathique.

Un des aspects importants de cette pratique est de développer notre énergie vitale, ce que les Chinois appellent le Qi, les Japonais le KI, les Hindous le Praña, etc.
Cette énergie, mal connue des Occidentaux, n’est pas un leurre, ou une pure invention d’un passé obscur.
Demandez à un maître expérimenté de Tai Chi ou de Yoga qui, à l’âge de 80 ans, présente encore une vitalité souvent bien plus évidente qu’un jeune de 30 ans.

Les bienfaits de cette pratique, enseignée de manière précise et adéquate, en font une aide précieuse en cas, notamment, de problèmes de stress, angoisses, dépressions, asthme, convalescence, etc. pour jeunes et moins jeunes. Des études médicales multiples et officielles ont également démontrés ses bienfaits sur les problèmes de circulation sanguine, ostéoporose (renforcement de la masse osseuse), arthrose, équilibre, lors de cancers, etc.

L’avis du corps médical est donc un aspect majeur et une collaboration efficace.

Dans notre école, l’enseignement va dans ce sens, qui demande des enseignants formés, un enseignement très précis et surtout qui tient compte du rythme de la personne.

Il ne s’agit ni d’un enseignement vague par imitation, ni de performance, ni de compétition.

Comme toutes les techniques corporelles de qualité qui unissent le corps et l’esprit,  la pratique du Tai Chi Chuan mérite d’être regardée comme un instrument, un outil vers une vie meilleure, un outil qui permet de vivre « en bon état » jusqu’à un âge avancé, et c’est ainsi qu’il est considéré par la tradition.

Devons-nous, occidentaux, avoir une disposition particulière pour approcher le Tai Chi Chuan ?

Krisnamurti fournit une réponse valable pour tous les êtres humains :

 « Pour posséder véritablement quelque chose, il faut l’assimiler lentement et cela, par la sensation profonde et sincère plus que par le raisonnement. Pour assimiler, il faut être réceptif, se débarrasser de l’idée, qui s’oppose à la sensation exacte des choses. C’est alors que les idées seront vôtres car elles ne sont pas seulement cérébrales, mais feront partie de vous-même et elles auront été acceptées et ressenties par votre être tout entier. »

 Et en cela, tenir compte que cette pratique constitue une méditation assez exceptionnelle car elle se fait en mouvements, et permet ainsi dans la vie de tous les jours d’être en pleine présence et en pleine conscience, ce qui augmente grandement la qualité de vie de tout un chacun, que ce soit sur son lieu de travail et dans sa vie familiale et relationnelle.

Le changement se fait en soi, et tout ne vient pas de l’extérieur...

Il faut juste avoir le courage de vivre sa vie, d’être patient, humble, et d’écouter ce que la Vie nous apporte.

Etonnamment, si on accepte de s’ouvrir à cela, c’est à travers la pratique que l’on peut s’apercevoir de ce qu’il est souhaitable d’harmoniser, de changer dans notre vie, afin d’aller vers un véritable mieux-être car, en effet, dans notre corps se cachent toutes les réponses !

Nous sommes bien loin, ici, d’une mode passagère...

Mais nous sommes proches de l’être humain qui, en fait, ne peut vivre en plénitude que dans la solidarité et l’ouverture.

Ce travail intérieur est loin d’être égoïste, il permet à l’individu de s’ouvrir davantage à l’autre, d’être plus conscient à ce qui l’entoure, plus en harmonie avec la Nature, engendrant ainsi un respect pour tout ce qui est vivant.

Les fondateurs de l’asbl Vie & Mouvement ont donc choisi cette voie.

Ils ont élaboré, depuis 25 ans, par leurs multiples expériences, leurs recherches, leurs formations, un enseignement très spécifique, progressif, qui respecte le rythme de la personne et qui, surtout, vise à une meilleure santé, physique et morale, enseignement qu’ils mettent à disposition de toute personne de bonne volonté.